Comment prendre et poser bébé ?

A une époque où le portage physiologique est à la mode, il est toujours bon de rappeler que le premier moyen de porter bébé ce sont les bras.

Existe-t-il une manière de prendre et poser bébé physiologiquement ?

En général, pour prendre l’enfant nous attachons une importance à la protection de la tête pour éviter qu’elle ne parte en arrière. Nous prenons et reposons bébé généralement à partir de la partie postérieure de son corps, soit un bras dans le dos le long de la colonne, soit sous les épaules, …, à chacun sa technique. Pourquoi la partie postérieure, car bébé est souvent dans une position plat dos, le lit, le cosy, la poussette, le transat, le tapis,…

Avez-vous déjà remarqué que souvent lorsque bébé s’endort dans vos bras et que vous voulez le reposez il se réveille ? C’est normal, c’est réflexe ! Il y a activation du réflexe de Moro, réflexe lié au stress, la peur, … Vous allez me demander comment cela se fait-il qu’il s’active ? Ce réflexe fait partie d’une longue liste de réflexes archaïques présents à la naissance de l’enfant. Il est activé lorsque la tête « chute » en arrière grâce aux capteurs présents dans l’oreille interne (système vestibulaire). Vous allez alors me dire que lorsque vous le couchez vous faites justement bien attention à maintenir la tête de bébé. Oui, mais, vous le reposez rarement à l’horizontale strictement, et d’ailleurs quand ça arrive bizarrement bébé ne se réveille pas… Soit vous posez les fesses de bébé puis la tête, soit vous posez la tête de bébé puis les fesses, donc dans les 2 cas il y a une « chute » de la tête en arrière par rapport au reste du corps et par conséquent activation du réflexe.

Comment éviter de stimuler ce réflexe ?

Nous allons changer notre façon de prendre et poser bébé.

Pour prendre bébé, posez votre main sur le thorax de l’enfant, votre avant-bras entre ses jambes, puis enroulez le autour de votre bras en le faisant passer en appui sur le ventre sur votre avant-bras et soulevez.

Bébé s’enroule alors naturellement sur votre bras, pas besoin de tenir la tête soit elle s’enroule, soit bébé est stimulé pour relever la tête (première intégration motrice !). Bébé retrouve la position fœtale qui est associée à la sensation de bien être, soit l’inverse du réflexe de Moro. Afin de favoriser les acquisitions motrices symétriques, effectuez l’enroulement une fois sur votre bras droit et une fois sur le gauche. De plus en portant bébé de cette façon vous allez l’aidez sur le plan moteur en stimulant les retournements plat dos/plat ventre.

Pour le reposer vous pouvez effectuer les mêmes gestes dans le sens opposé.

La règle n°1 lorsque l’on porte bébé : ENROULER LE BASSIN, pour son effet rassurant, son effet anti-coliques, son effet stimulant sur le plan moteur, …

Lorsque bébé est bien, vous également, essayez vous serez surpris !

PS : Si bébé présente un torticolis à droite, enroulez le préférentiellement sur son côté gauche (autour de votre bras droit), et inversement pour un torticolis à gauche, enroulement sur son côté droit (autour de votre bras gauche). Cela participera activement à sa rééducation en lui redonnant des informations sensorielles du côté le moins stimulé.

Crédit images : Association Edelweiss