Histoire d’un jardin

Quand les grandes idées se rencontrent

Fin novembre nous avons rencontré Amandine et Anne  qui travaillent au SMIDDEV. Nous leur avons parlé de notre envie de mettre en place un composteur partagé à coté de la salle que nous prête la mairie le mercredi matin.De fil en aiguille l’idée du jardin pédagogique est née et nous nous sommes lancées ensemble dans l’aventure. Nous avions un objectif, que tout soit en place pour les premières plantations au printemps 2018.

A chacun son rôle : administratif, technique, organisation. Nous avons rencontré des personnes motivées qui se sont jointes à nous pour aider à la mise en place. Certaines nous ont donné les bacs et les ont installés, d’autres ont participé à la préparation de la convention, d’autres encore nous ont donné nos premiers plants et graines.

Grâce à tous, nous avons pu inaugurer notre composteur partagé ainsi que le jardin pédagogique mercredi 28 mars 2018 et nous vous proposons de suivre l’aventure.

La mise en place

Une fois les bacs installés nous les avons remplis. Le sol étant argileux et donc lourd, nous avons alterné plusieurs couches d’herbe tondue et de paille afin de l’alléger. De plus, en se décomposant, ces deux éléments vont apporter de l’azote à nos plantations et favoriser ainsi leur croissance.

couche d’herbe

couche de paille
Pour permettre aux plantes de s’enraciner, nous avons terminé par une couche de compost.

couche de compost

La plantation

Comme le temps n’est pas encore très chaud nous avons décidé de planter des salades, des graines de haricots et de petits pois ainsi que des semis de radis. Nous avons divisé les bacs en  carrés et organisé les plantations en fonction de la future croissance des plantes et de leur taille.

Les enfants ont planté les salades au milieu de chaque carré puis semé les graines de radis dans chaque verticale ainsi que les graines de petit pois et de haricots dans une rangée centrale horizontale. Ainsi les légumes plus petits vont pousser au pied des légumes qui poussent en hauteur.

Pour finir nous avons mis des petits panneaux avec le nom de ce que nous avons planté ainsi que la date. Cela nous permettra de suivre l’évolution des légumes et de savoir en combien de temps ils vont pousser.

Et voilà ! Maintenant, chut, ça pousse !