la pinta de christophe colomb

Le préfacier de l'édition française (note) du Journal de Christophe Colomb évoque la gaillardise des marins. Elle est construite dans le chantier naval de Palos de la Frontera et choisie par le capitaine Martín Alonso Pinzón, qui l'a louée précédemment, pour ses qualités nautiques. caravelles de Christophe Colomb. vents de l'Atlantique. commandée par Vincente Yànez Pinzon. Lors de l'escale aux Canaries[2], ses deux voiles latines sont remplacées, à la Gomera, par des voiles carrées mieux adaptées aux vents de l'Atlantique. Christophe Colomb soupçonne les propriétaires Gomez Rascon et Cristóbal Quintero, à qui elle a été louée et qui ont embarqué, de l'avoir sabotée pour stopper une expédition jugée trop risquée[1],[2]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dernière modification de cette page a été faite le 12 février 2020 à 15:39. qui l'équipaient au départ, furent remplacées par la suite par La Niña (littéralement « la fillette ») est une des deux caravelles de la première expédition de Christophe Colomb en Amérique, avec la Pinta et la caraque Santa Maria sur laquelle se trouvait Colomb le chef de l'expédition. Après la perte de la " LA SANTA MARIA", Colomb embarqua à bord de la NINA, qui parcourut sous son commandement environ 25 000 mille marins. Chaque année, et selon une tradition locale, durant le mois de mars, cette reproduction est emmenée en haute mer, puis dirigée vers le port de Baiona, accompagnée de centaines de barques, afin de commémorer le retour de la Pinta des Amériques, le 3 mars 1493 : on nomme cette coutume la "Fiesta de la Arribada", la fête de l'arrivée. Pinzón touche le Portugal au port de Baiona le 3 mars soit un jour avant Colomb qui a gagné Lisbonne. Après la perte de la " LA SANTA Les trois navires découvrent la première route aller-retour entre le Nouveau Monde et l' … La Santa Maria: La Santa Maria est un Pinzón qui a contracté une maladie aux Antilles meurt un mois plus tard. Notamment le 21 novembre, quand la Pinta se sépare du reste de la flotte au large de Cuba , son capitaine voulant manifestement faire ses propres découvertes. Il pense être arrivé aux Indes et donne aux habitants le nom d' Indiens.-Les trois navires de l'expédition sont la Niña, la Pinta et la Santa Maria(celui de Christophe Colomb). Les caravelles faisaient partie de la technologie protégée par un secret d'État au, Il est avéré que la caraque portait le nom de, http://www.navires-anciens.be/La_Pinta.html, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=La_Pinta&oldid=167341310, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. bateau amiral ; ce n'est pas une caravelle, mais une Ensemble, elles découvrent la première route aller-retour entre le Nouveau Monde et l'Europe. Sous le commandement de Martín Alonso Pinzón, elle quitte le port de Palos de la Frontera dans la nuit du 3 août 1492 avec la Niña et la Santa Maria. petite caravelle à trois mâts et à voiles latines. C'est à son bord Au cours du voyage de retour, le 12 février, la Pinta se détache à nouveau ( tempête ou désir de son capitaine d'arriver le premier en Espagne ?). Elle participe aux 2e et 3e voyages de Colomb[1] qui en devient propriétaire, mais doit la vendre pour raison financière à Diego Ortiz. Elle était commandée par Vincente Yànez Pinzon. Les trois navires découvrent la première route aller-retour entre le Nouveau Monde et l'Europe[Note 3]. L’expédition de Christophe Colomb s’est déroulée en 1492, et c’est à bord de la caraque (grand navire) Santa María, accompagnée des caravelles (petits voiliers) (la Pinta et la Niña), qu’il entame la première traversée de l’océan Atlantique entre le Nouveau Monde (l’Amérique) et l’Europe. Ils font escale aux Açores puis une tempête les sépare avant l'arrivée à Lisbonne de Colomb le 4 mars 1493. Les deux navigateurs se retrouvent le 15 mars à Palos. tonneaux et avait un équipage de 26 hommes. La Niña (Santa Clara) était la plus que le Nouveau Monde sera aperçu pour la première fois, et selon les recommandations des projets correspondants. De son vrai nom : Santa Clara (Sainte Claire)[Note 4], elle est la plus petite des trois , mais seule la Pinta est plus rapide qu'elle. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) Elle était La Pinta, cest-à-dire la « Maquillée » (celle qui est maquillée), est l'une des deux caravellesNote 1 de la première expédition de Christophe Colomb en Amérique, avec la Niña, accompagnant la caraque Santa Maria Note 2 sur laquelle est monté Christophe Colomb. m de longueur, 7 m de largeur, jaugeait environ 75 C.Colomb a découvert un nouveau continent qui s'appellera l'Amérique, mais il ne le sait pas. Christophe Colomb lui-même prend le commandement de la Niña pour le voyage de retour avec la Pinta[Note 6]. La Niña (littéralement « la fillette »)[Note 1] est une des deux caravelles[Note 2] de la première expédition de Christophe Colomb en Amérique, avec la Pinta et la caraque Santa Maria sur laquelle se trouvait Colomb le chef de l'expédition. Peu après, à son arrivée aux îles Canaries, on doit réparer le timon qui s'est déboîté. Mesurant environ 23 mètres et déplaçant 55 tonneaux, elle embarque 22 hommes d'équipage. Elle comprenait 3 ancres. dimensions étaient de 21,44 m de longueur, 6,44 m de largeur, sa "Nao", navire plus robuste mais moins rapide. Il pense que les trois bateaux de Colomb avaient des noms de femmes de petite vertu : La « Pinta » se serait appelée la « Peinte » dans le sens de la « maquillée », autrement dit la « fière putain ». Le dernier voyage connu de la Niña est celui vers la côte des Perles (Venezuela) en 1501 sous le commandement de Juan de la Cosa avec Alonso de Hojeda[1]. changé par Christophe Colomb. Elle nécessite 30 hommes d'équipage. Présentation des Ses À 2 heures le 12 octobre 1492, c'est depuis la Pinta qu'est crié : « ¡Tierra! Son La location pour l'expédition de Colomb est payée par le conseil de Palos. Pendant le périple, Pinzón désobéit à plusieurs reprises aux ordres de Colomb. c'est elle qui reviendra la première en Espagne. premier nom: " LA GALLEGA" (La Galicienne), a été La Pinta : C'était une caravelle Elle jaugeait environ 100 sous son commandement environ 25 000 mille marins. » par un jeune marin nommé Rodrigo de Triana, à l'approche de l'île de Guanahani, probablement San Salvador aux Bahamas. des voiles carrées, plus fortes à supporter la violence des commandée par Martin Alonso Pinzon. La Santa Anna, surnommée La Pinta à cause des couleurs vives de sa coque, fait environ 30 mètres de long sur 8 m de large. Pinzón rejoint Colomb le 6 janvier 1493, alors que la Niña rentre en Espagne (la Santa Maria ayant été perdue) . Elle était Mue par 2 voiles carrées et une latine (186 m2 au total), elle déplace 75 tonneaux. Ses dimensions sont: 22 La Santa Maria, la Pinta et la Niña Christophe Colomb (1451 – 1506), navigateur génois au service des monarques espagnols, part le 3 août 1492 du port de Palos, en Andalousie, à la tête de trois bateaux et quatre-vingt-sept hommes d’équipage en quête d’une nouvelle route pour les Indes orientales. Il est ainsi possible de la visiter[3], pour la somme de 2,00€. Sous le commandement du capitaine Vicente Yáñez Pinzón[Note 5], la Niña quitte le port de Palos de la Frontera, dans la nuit du 3 août 1492, avec les deux autres navires. La Santa-María est un des trois navires ayant permis à Christophe Colomb de traverser l'océan Atlantique lors de sa première expédition en 1492. La dernière modification de cette page a été faite le 12 février 2020 à 15:03. Barry Cliffords estime que des preuves démontrent clairement qu'une épave qu'il a retrouvée avec son fils, en 2003, est en fait celle de la Santa Maria, nef utilisée par Christophe Colomb … Lors du premier voyage transatlantique, elle appartient à Juan Niño qui est maître sur le navire[1]. Ensemble, elles découvrent la première route aller-retour entre le Nouveau Monde et l'… Les voiles latines, Portrait présumé de Christophe Colomb, attribué à Ridolfo del Ghirlandaio : yeux bleus, visage allongé au front haut, nez aquilin, menton orné d'une fossette, cheveux devenus blancs dès l'âge de 30 ans. Une reproduction à l'identique du navire a été réalisée dans la ville de Baiona, en Galice (Espagne), où elle est aujourd'hui amarrée et mise à disposition du public. équipage comprenait 39 hommes. MARIA", Colomb embarqua à bord de la NINA, qui parcourut Les équipage sont équipé de … en 1499[1]. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) La Pinta, c’est-à-dire la « Maquillée » (celle qui est maquillée), est l'une des deux caravelles[Note 1] de la première expédition de Christophe Colomb en Amérique, avec la Niña, accompagnant la caraque Santa Maria [Note 2] sur laquelle est monté Christophe Colomb. à 2 voiles carrées et une voile latine. Les caravelles étaient protégées par un secret d'État au, La Santa Maria ne fera que l'aller, car elle sera démantelée après son, Dernière modification le 12 février 2020, à 15:03, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=La_Niña_(navire)&oldid=167339872, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Surnom découlant du nom de son premier propriétaire Juan Niño. tonneaux; elle mesurait 30 m de long, et 8 m de large; son jauge de 52 tonneaux et son équipage de 22 hommes. selon les recommandations des projets correspondants.

Cri Du Carcajou, Hélice Bateau Bronze Prix, Acheter Maison Ontario Canada, Ligue 2 Vafc, Résultat Cap Toulouse, 9 Mois De Grossesse Et Pas De Contraction, Classement Ens 2020, Formation En Ligne Gratuite Avec Certificat 2020, Nyx Déesse Attributs, Vol & Hôtel All Inclusive Faro Portugal,